Actus
Marché de l'art

Les marchands américains montent au créneau contre le projet de Trump de taxer les antiquités asiatiques

ALEXANDRE CROCHET

Engagé dans un bras de fer politico-économique avec l’Empire du milieu, le président américain Donald Trump a menacé de taxer à 10 % les importations venues de Chine. Concernés par ce projet, les marchands d’art asiatique se mobilisent en amont des auditions publiques qui doivent avoir lieu en août à Washington. « D’ordinaire, il n’existe pas de taxes douanières sur l’art et les antiquités. Il est considéré qu'il est dans l'intérêt public de faire venir l’art et la littérature aux États-Unis, donc par le passé, il n’y avait pas de taxes sur l’art étranger ou les livres », a rappelé le 20 juin le Committee for Cultural Policy, qui défend le commerce.

Les ventes de printemps de Christie’s à Hongkong. Christie's

Le marchand new-yorkais Jim Lally a de son côté appelé les professionnels à s’exprimer rapidement sur le sujet avant la deadline du 17 août. La mesure pourrait surtout affecter les sociétés vendant des peintures chinoises récentes, les antiquités antérieures à 1949 étant déjà sujettes à de strictes restrictions d’exportation hors de Chine.

Appeared in The Art Newspaper Digital, The Art Newspaper