Actus
Marché de l'art

Le tricératops « Big John » débarque à Drouot

Le 21 octobre à l’Hôtel Drouot, à Paris, la maison de ventes Binoche et Giquello met aux enchères « Big John ».

Big John, triceratops horridus. © Binoche et Giquello

Le 21 octobre à l’Hôtel Drouot, à Paris, la maison de ventes Binoche et Giquello met aux enchères «Big John». Reconnaissable à son large col osseux défensif et ses trois longues cornes d’attaque, le tricératops vécut dans la Laramidia, une île-continent qui s’étendait de l’Alaska au Mexique. Les os fossilisés de l’animal – complet à plus de 60% – furent retrouvés en 2014. Entièrement remis sur pied en 2020, « Big John », estimé entre 1,2 et 1,5 million d’euros, rappelle la posture de la sculpture Wall Street Bull d’Arturo Di Modica, un taureau en bronze installé devant la Bourse de New York après le krach boursier de 1987. Alexandre Giquello a déjà obtenu un vif succès en 2020 en vendant 3 millions d’euros un squelette d’allosaurus et en 2018 avec un diplodocus parti à 1,4 million d’euros.

-

« Naturalia », 21 octobre 2021, Binoche et Giquello, Hôtel Drouot, Paris.