Actus
Marché de l'art

Le salon artgenève reporté en mars

Si Thomas Hug, le directeur d’artgenève, a espéré qu’il serait possible de maintenir le salon fin janvier, le principe de réalité l’a emporté alors que la pandémie de Covid-19 connaît un regain de virulence en Suisse.

Vue d'artgenève Courtesy artgenève

Thomas Hug, le directeur d’artgenève, a espéré avec ses équipes jusqu’à ces derniers jours qu’il serait possible de maintenir le salon d’art contemporain fin janvier comme à l’accoutumée. Mais le principe de réalité l’a emporté alors que la pandémie de Covid-19 connaît un regain de virulence en Suisse et que les autorités se préparent à renforcer encore les mesures sanitaires. D’où le report de la manifestation à début mars. « Palexpo [le centre des expositions accueillant artgenève, ndlr] héberge moins d’événements en ce moment, ce qui nous autorise davantage de flexibilité, et donc de déplacer encore un peu jusqu’à avril le salon. Mai sera trop encombré », confie Thomas Hug. Selon le directeur, les nombreuses galeries françaises, de Franck Prazan à Chantal Crousel, qui doit y participer pour la première fois, sont partantes. « Nous restons à taille humaine, avec 80 à 90 exposants d’ordinaire et des halls très vastes, donc c’est jouable. Quand un « slot » se présente, =il ne faut pas le rater car la crise sanitaire n’est pas linéaire. Nous ferons un point en janvier », conclut-il.