Actus
Prix artistique

Le Prix Meret Oppenheim attribué à Vivian Suter, Georges Descombes et Esther Eppstein

Le Grand Prix suisse d’art ­- Prix Meret Oppenheim 2021 a été remis à trois personnalités du monde de l'art et de la culture.

Georges Descombes, Esther Eppstein et Vivian Suter. © Karla Hiraldo Voleau, BAK. © Douglas Mandry, BAK. © Flavio Karrer

En Suisse, l’Office fédéral de la culture (OFC) a décerné le Grand Prix suisse d’art ­- Prix Meret Oppenheim à l’artiste argentine Vivian Suter, à l’architecte genevois Georges Descombes et à la commissaire et artiste zurichoise Esther Eppstein. Décernée pour la 21e fois, la distinction récompense des personnalités remarquables au sein du monde culturel suisse, venues des arts, de la médiation et de l’architecture. Née en 1949, à Buenos Aires, en Argentine, Vivian Suter vit à Panajachel, sur les bords du lac Atitlán, au Guatemala. Après des études d’art à Bâle, elle a poursuivi son travail en Amérique centrale et développé une œuvre en rapport étroit avec la nature. Commissaire, artiste et DJ, Esther Eppstein est née en 1967 à Zurich. Elle a créé en 1996 l’espace d’exposition « Message Salon », installé jusqu’en 2013 dans l’ancien magasin Perla­-Mode sur Langstrasse. En 2015, elle a lancé la résidence d’artistes « Message Salon Embassy ». Né en 1939 à Genève, l’architecte et paysagiste Georges Descombes réin­vente quant à lui le sens des lieux sur lesquels il intervient en révélant leur histoire. Ils bénéficieront chacun d’une dotation de 40 000 francs suisses (37 500 euros).