Actus
Prix artistique

Le Prix Maria Lassing 2021 attribué à Atta Kwami

Après Cathy Wilkes et Sheela Gowda, c’est l’artiste ghanéen Atta Kwami qui a reçu le Prix Maria Lassnig, remis tous les deux ans à un artiste en milieu de carrière.

Atta Kwami (2019). © Pamela Clarkson

Après Cathy Wilkes et Sheela Gowda, c’est l’artiste ghanéen Atta Kwami qui a reçu le Prix Maria Lassnig, remis tous les deux ans à un artiste en milieu de carrière. Né à Accra, au Ghana, en 1956, Atta Kwami est un peintre, graveur, historien de l’art et commissaire indépendant installé aujourd’hui à Loughborough, en Angleterre. Il est connu notamment pour ses peintures abstraites qui mêlent des références à l’architecture ghanéenne et aux textiles africains comme le kenté. En plus d’une dotation de 50 000 euros, l’artiste bénéficiera d’une exposition à Londres, aux Serpentine Galleries, partenaires de la Fondation Maria Lassnig pour cette troisième édition du prix. « Nous félicitons chaleureusement le nouveau récipiendaire du prix, Atta Kwami, qui, comme Maria Lassnig, est un artiste fort de décennies de travail pionnier », a déclaré Hans Ulrich Obrist, directeur artistique des Serpentine Galleries, qui a salué un historien de l’art influent et un défenseur de l’art ghanéen.