Actus
Expositions

Le néant se fête au château de Rentilly

Ouvert en 1892 boulevard de Clichy, à Paris, Le Cabaret du néant ravissait ses clients par ses mises en scène drolatiques et funèbres du macabre.

Nemini parco – Memento Mori, XIXe siècle, École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. © Thierry Ollivier, Beaux-Arts de Paris

Ouvert en 1892 boulevard de Clichy, à Paris, Le Cabaret du néant ravissait ses clients par ses mises en scène drolatiques et funèbres du macabre. Au château de Rentilly, le Frac Île-de-France en reprend le nom pour cartographier le néant, du tragique au parodique. Scénographiée par les étudiants de la nouvelle filière Métiers de l’exposition de l’École des beaux-arts de Paris, la manifestation associe la création contemporaine à des chefs-d’œuvre de la collection des Beaux-Arts de Paris, d’Albrecht Dürer à Hicham Berrada, en passant par Francisco de Goya, Christian Boltanski, Marcel Duchamp, Alicia Paz ou Bettina Samson.

-------

« Le Cabaret du néant », 18 septembre - 15 novembre 2020, Frac Île-de-France, Le château/parc culturel de Rentilly-Michel Chartier, 1, rue de l’Étang, 77600Bussy-Saint-Martin.