Actus
Perspectives

Le monde de l'art célèbre la victoire de Joe Biden et Kamala Harris

Œuvre de Marcel Dzama et Raymond Pettibon. Courtesy David Zwirner via Instagram, D.R.

Peu de temps après l’annonce par CNN samedi 7 novembre que le ticket Biden-Harris l’avait emporté en Pennsylvanie, et donc que l’élection présidentielle américaine se soldait par une victoire démocrate, de nombreux acteurs américains du monde de l’art ont réagi sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur Instagram. À New York, la 303 Gallery a publié une vidéo accompagnée du commentaire: « Klaxons et applaudissements pour Biden/Harris sur West Side Highway à Chelsea en ce matin ensoleillé », illustré d’émojis de fêtes. Dans la même ville, la Sean Kelly Gallery a posté des photos de l’équipe de l’enseigne levant haut des verres de champagne avec cette légende : « Nous célébrons la démocratie chez Sean Kelly ! Nous sommes impatients de travailler ensemble pour faire de la société en général un endroit équitable et responsable pour tout le monde ». « Vague Bleue !! Félicitations à Joe Biden et Kamala Harris ! Kamala Harris a marqué l’histoire en tant que première femme, première personne noire et première personne d’origine indienne à être élue vice-présidente », a écrit la galerie new-yorkaise Salon 94.

Regen Projects, de Los Angeles, s’est aussi concentrée sur la vice-présidente en publiant un portrait de Kamala Harris par l’artiste Catherine Opie. À New York, la Casey Kaplan Gallery a posté le commentaire suivant : « Nouveau jour. Nous avons changé de chaîne », illustré par une photo d’Anémone signée Irving Penn; tandis qu’à Los Angeles, Blum and Poe a écrit: « Voici de NOUVEAUX CHAPITRES PROMETTEURS ». David Zwirner a posté une œuvre de Marcel Dzama et Raymond Pettibon qui montre un superhéros aux couleurs de l’Amérique signifiant violemment à Trump qu’il était viré, avec cette légende: « Bienvenue dans l’ère Biden/Harris ». De son côté, la Night Gallery de Los Angeles a rendu « hommage à l’un des grands héros de cette élection, Stacey Abrams », faisant référence à la militante noire de Géorgie qui, selon les observateurs, a joué un rôle déterminant dans la victoire démocrate. Reste que la transition s’annonce difficile avec l’administration Trump, ce dernier, dans une attitude sans précédent, refusant de reconnaître sa défaite.