Actus
Musées et Institutions

Le MET va se séparer d'œuvres pour faire face à la crise

Le Metropolitan Museum of Art de New York envisagerait de vendre des œuvres de sa collection afin d’éponger un déficit budgétaire de 150 millions de dollars.

Le Metropolitan Museum of Art de New York. © D.R.

Le Metropolitan Museum of Art de New York envisagerait de vendre des œuvres de sa collection afin d’éponger un déficit budgétaire de 150 millions de dollars. Selon le New York Times, des discussions entre ses conservateurs et des maisons de ventes aux enchères ont été entamées afin de décider de la marche à suivre. « Aucun de nous n’a de perspective globale sur la façon dont la pandémie va se poursuivre. Il serait malvenu de ne pas en tenir compte, alors que nous sommes encore dans cette situation brumeuse », a déclaré Max Hollein, directeur du Met, au New York Times. Comme le Brooklyn Museum et le Baltimore Museum of Art avant lui, le musée new-yorkais s’expose aux critiques. L’ancien directeur du Met Thomas P. Campbell, désormais à la tête de Fine Arts Museums de San Francisco, a exprimé son inquiétude sur Instagram: « Le danger est que la cession d’œuvres pour les frais de fonctionnement devienne la norme, surtout si de grands musées comme le Met emboîtent le pas. Le deaccessioning va devenir comme du crack pour le toxicomane : un coup rapide, qui devient une dépendance ».