Actus
Patrimoine

Le « Jardin d'émail » de Jean Dubuffet restauré aux Pays-Bas

Après cinq ans de restauration, le Musée Kröller-Müller, à Otterlo (Pays-Bas), a rouvert, le 1er juin, le Jardin d’émail (1974) de Jean Dubuffet.

Jean Dubuffet, Jardin d'émail, 1974. Photo : Marjon Gemmeke

Après cinq ans de restauration, le Musée Kröller-Müller, à Otterlo (Pays-Bas), a rouvert, le 1er juin, le Jardin d’émail (1974) de Jean Dubuffet. Cette sculpture, à laquelle on accède par un escalier débouchant dans le tronc de l’arbre, est le fruit d’une commande passée à l’artiste en 1970 par Rudi Oxenaar, alors directeur du musée situé en pleine nature et entouré d’un vaste jardin de sculptures. L’œuvre monumentale a été inaugurée le 3 mai 1974 par Béatrice de Hollande en présence de Jean Dubuffet. Ce projet a été l’occasion pour l’artiste de susciter « une sorte de confrontation permanente entre l’antinature hourloupéenne et la nature environnante: un jardin d’artifices, dans un jardin de vrais arbres et de vrai gazon. » Après de longues études préparatoires, le vaste plateau ainsi que le tronc ont été réalisés en béton, directement sur place. Cette structure originale a été renforcée. La feuille de l’arbre (de 8 mètres de hauteur) et les deux buissons, fabriqués en résine époxy dans les ateliers de l’artiste à Périgny-sur-Yerres (Val-de-Marne), ont eux aussi fait l’objet d’une restauration, suivie par la Fondation Dubuffet.