Actus
Marché de l'art

Le Centre des monuments nationaux préempte des meubles de Mallet-Stevens pour la villa Cavrois

Le 7 décembre, à Drouot, le Centre des monuments nationaux a fait valoir à six reprises son droit de préemption pour acquérir un total de quinze meubles réalisés par Robert Mallet-Stevens

Robert Mallet-Stevens, Lampe à poser au pied sphérique en laiton pour le hall salon, vendue 83 200 euros. Courtesy Drouot / Ader

Le 7 décembre, à Drouot, le Centre des monuments nationaux a fait valoir à six reprises son droit de préemption pour acquérir un total de quinze meubles réalisés par Robert Mallet-Stevens (1886-1945) pour la Villa Cavrois à Croix, dans le Nord, qu’il a dessinée (lire notre édition du 5 décembre). L’ensemble des acquisitions s’élève à 323 840 euros.

La maison Ader Nordmann Dominique mettait en vente cet ensemble acheté par un marchand et collectionneur en 1986 directement aux héritiers Cavrois. Il était inédit sur le marché. Ces seize pièces étaient estimées en tout entre 110 000 et 170 000 euros. Une paire de bergères a obtenu 76 800 euros (est. 30 000 à 50 000 euros), une enfilade en palmier pour la chambre des parents a récolté 64 000 euros (est. 40 000 à 60 000 euros), un tabouret de salle de bains laqué ivoire est parti pour 20 480 euros (est. 15 000-20 000 euros) et une lampe à poser s’est envolée à plus de 83 000 euros.

En 2015, année d’ouverture au public de la villa après une longue restauration, le Centre des monuments nationaux, gérant la villa Cavrois, avait déjà acquis chez Sotheby’s à New York deux tables et dix chaises pour 232 500 euros.

Appeared in The Art Newspaper Digital, The Art Newspaper