Actus
Marché de l'art

La vente d'un Rubens par la famille royale fait polémique

ANNY SHAW

Peter Paul Rubens, Étude de nu d’un jeune homme aux bras levés. © Sotheby’s

La famille royale des Pays-Bas a décidé de se séparer d’un dessin à la craie réalisé par Pierre Paul Rubens. Cette feuille estimée de 2,5 à 3,5 millions de dollars doit passer en vente chez Sotheby’s à New York le 30 janvier. Douze autres pièces – dessins anciens, argenterie, porcelaine chinoise – provenant de la collection du roi Guillaume II des Pays-Bas (1792-1849) doivent être dispersées aux enchères avec l’étude de Rubens. Mais cette vente fait polémique.

Salima Belhaj, membre du parti libéral D66, a enjoint il y a quelques jours le Premier ministre Mark Rutte de la repousser, affirmant que ces œuvres devaient d’abord être proposées aux institutions néerlandaises. Mark Rutte a répondu qu’il s’agissait « d’une affaire privée relevant de la famille royale », a confié Salima Belhaj. Le parti D66 a désormais l’intention d’en appeler directement à la famille royale. « Celle-ci pourrait déterminer si des musées néerlandais sont désireux d’acheter ces œuvres avant qu’elles soient dispersées aux enchères à l’étranger. Si elles partent à l’étranger, nous ne les verrons plus », a ajouté la femme politique. Sjarel Ex, directeur du musée Boijmans van Beunigen de Rotterdam, a également enjoint la Couronne de retirer ces œuvres de la vente pour donner une chance aux musées de les acquérir.

https://www.sothebys.com/en/

Appeared in The Art Newspaper Digital, The Art Newspaper