Actus
Marché de l'art

La vente d'œuvres du musée d'art islamique de Jérusalem suspendue chez Sotheby's

Les ventes aux enchères de 190 objets et 68 pièces d’horlogerie du Musée d’art islamique de Jérusalem, prévues chez Sotheby’s à Londres hier et aujourd’hui ont finalement été reportées à la demande de la fondation mère du musée et sous les pressions du gouvernement israélien.

Casque Aqqoyunlu incrusté d’argent, estimé de 440 000 à 660 000 euros, qui devait passer en vente. © Sotheby’s

Les ventes aux enchères de 190 objets et 68 pièces d’horlogerie du Musée d’art islamique de Jérusalem, prévues chez Sotheby’s à Londres hier et aujourd’hui (lire notre édition d’hier), ont finalement été reportées à la demande de la fondation mère du musée et sous les pressions du gouvernement israélien. « À la suite des discussions entre le L.A. Mayer Museum et le gouvernement israélien, les ventes prévues d’une sélection d’œuvres du musée ont été reportées à novembre », a fait savoir la maison de ventes. Ces cessions, qui visaient selon le musée à assurer son avenir à long terme, ont été vivement critiquées, par des professionnels de musées mais aussi par le gouvernement israélien. Le ministre israélien de la Culture, Hili Tropper, a notamment examiné les conditions légales d’annulation de la vente. « Aucun de nous ne sait comment cela va se terminer et la lutte va se poursuivre autrement dans les prochaines semaines », a-t-il déclaré hier.