Actus
Musées et Institutions

La Belgique envisage des restitutions à la République démocratique du Congo

Le gouvernement belge prévoit de mettre en place une commission d’experts avec la République démocratique du Congo (RDC) qui déterminera le sort de milliers d’objets conservés dans les musées du pays depuis la période coloniale.

Environ 85 % des objets conservés à l’AfricaMuseum de Tervuren proviennent de l’actuelle RDC. Photo : Clément Philippe/Arterra Picture Library/Alamy.

Le gouvernement belge prévoit de mettre en place une commission d’experts avec la République démocratique du Congo (RDC) qui déterminera le sort de milliers d’objets conservés dans les musées du pays depuis la période coloniale, en vue de procéder aux premières restitutions en 2022. « Le dialogue entre les deux pays est le fil rouge de la démarche puisque le transfert matériel des objets (au-delà de la cession de la propriété) doit s’inscrire dans un cadre diplomatique bilatéral », explique Thomas Dermine, secrétaire d’État pour la Relance et les Investissements stratégiques chargé de la Politique scientifique, adjoint au ministre de l’Économie et du Travail au sein du gouvernement fédéral d’Alexander De Croo. Le plus grand dépositaire de ces pièces – rapportées sous le règne du roi Léopold II de Belgique, qui a annexé le territoire en 1908 sous le nom de Congo belge, contrôlé jusqu’en 1960 - est l’AfricaMuseum à Tervuren, dont la collection compte environ 120 000 artefacts, ainsi que des milliers de spécimens naturels et de documents.