Actus
Marché de l'art

L’amitié surréaliste entre Max Ernst et le cinéaste Peter Schamoni

Peter Schamoni et Max Ernst se sont rencontrés dans les années 1960.

Max Ernst, Matin et soir, 1930, huile sur bois. © Phillips

Peter Schamoni et Max Ernst se sont rencontrés dans les années 1960. Le réalisateur allemand, qui a accueilli l’artiste dans sa maison, dans son studio et dans sa vie pendant près de deux décennies, a ainsi assemblé une collection intime et personnelle des œuvres d’Ernst qui s’étend des années 1920 aux années 1970. Peintures, dessins, sculptures, collages, gravures et frottages mettent en lumière l’approche expérimentale incessante du créateur surréaliste. Un des points culminants de la vente qu’organise la maison Phillips à Londres le 15 octobre est sa toile Matin et Soir (est. 200 000- 300 000 euros). Cette œuvre de 1930 explore ses idées liées à la mutabilité et à la métamorphose, condensées dans la figure de son oiseau familier, Loplop – une peinture exposée lors de la rétrospective Max Ernst à Munich en 1979.

-

« Maximiliana. Max Ernst from the Collection of Peter Schamoni », 15 octobre 2021, Phillips Londres.