Actus
Marché de l'art

Innocenté, Yves Bouvier veut demander réparations à Dmitri Rybolovlev

Le ministère public genevois vient de classer la plainte de Dmitri Rybolovlev contre Yves Bouvier.

Le Suisse était accusé depuis 2017 par son ex-client russe d’avoir abusivement encaissé un total de 1 milliard de francs suisses lors de la vente de 38 œuvres d’art. Le 15 septembre, le premier procureur Yves Bertossa a prononcé une ordonnance de classement, affirmant que « les éléments constitutifs objectifs de l’infraction ne sont pas réalisés, en l’absence d’une tromperie astucieuse », faisant référence au manque de vérifications élémentaires du plaignant russe dans le cadre de sa relation commerciale avec Yves Bouvier, mais aussi au « graves violations » commises dans le cadre de la procédure pénale monégasque, depuis classée. Le milliardaire russe a annoncé qu’il allait interjeter appel devant la cour pénale de Genève, estimant le jugement unilatéral. Selon la RTS, l’ancien roi des ports francs, quant à lui, estime avoir dépensé 40 millions de francs suisses en frais d’avocats et affirme que Dmitri Rybolovlev « a détruit [son] business ». Et souhaite réclamer des dommages et intérêts d’1 milliard de francs suisses.

Yves Bouvier. Photo : Wikipedia
Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 775