Actus
Elles font l'abstraction

Huguette Caland

La Libanaise Huguette Caland (1931-2019) se lie d’amitié dans les années 1970 avec l’artiste Helen Khal...

Huguette Caland, Bribes de corps, 1973. © Elon Schoenholz. Courtesy the Caland Family

La Libanaise Huguette Caland (1931-2019) se lie d’amitié dans les années 1970 avec l’artiste Helen Khal. Cette dernière, qui, dès 1963, développe une activité de galeriste en co-fondant la première galerie du Liban, la soutient et l’expose. Au début des années 1970, Huguette Caland, alors installée à Paris, développe la série Bribes de corps. Elle y peint des fragments du corps humain en blow up ou plans rapprochés. La courbe, le désir et l’érotisme sont célébrés à travers ce que le critique d’art Raoul-Jean Moulin nomme alors une « abstraction corporelle ». Sa palette de couleurs, faite de teintes souvent vives et inattendues, détonne et contribue à « l’abstractisation » du motif. Par ce travail, Huguette Caland appréhende aussi sa propre corpulence et se joue de la représentation d’un corps féminin idéal, non sans une once d’humour.

-

« Elles font l’abstraction », du 19 mai au 23 août 2021, Galerie 1 - Centre Pompidou, 75004 Paris.