Actus
Elles font l'abstraction

Germaine Krull

Germaine Krull (1897-1985) est une figure emblématique du renouveau esthétique que connaît la photographie à Paris dans l’entre-deux-guerres.

Germaine Krull, Tour Eiffel, vers 1930, épreuve gélatino-argentique, 22,7 x 14,4 cm. Collection Centre Pompidou, Paris, Musée national d’art moderne - Centre de création industrielle. © Musée Folkwang, Essen

Germaine Krull (1897-1985) est une figure emblématique du renouveau esthétique que connaît la photographie à Paris dans l’entre-deux-guerres. Installée aux Pays-Bas en 1923, elle photographie les ponts, poulies, pylônes et grues des ports d’Amsterdam et de Rotterdam pour une série qu’elle surnomme ses « fers ». À Paris, elle continue avec son compagnon et assistant Éli Lotar cette exploration du paysage urbain et industriel. Ses jeux d’ombres et de cadrages débouchent sur de véritables compositions abstraites, comme dans sa série sur la tour Eiffel ou sur le transbordeur de Marseille. Le succès de son portfolio Métal paru en 1928 et rassemblant 64 de ses « fers » débouche sur de nombreuses opportunités professionnelles dans le reportage et l’édition illustrée.

-

« Elles font l’abstraction », du 19 mai au 23 août 2021, Galerie 1 - Centre Pompidou, 75004 Paris.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 730