Actus
Marché de l'art

Gagosian représente l'Estate d'Hantaï

La galerie Gagosian (Paris, Londres, New York, Hongkong…) représente désormais la succession de Simon Hantaï.

Simon Hantaï dans son atelier, à Meun, France, 1967. © Archives Simon Hantaï/ADAGP, Paris. Photo : Édouard Boubat

La galerie Gagosian (Paris, Londres, New York, Hongkong…) représente désormais la succession de Simon Hantaï (1922-2008). D’origine hongroise et naturalisé Français, le roi du pliage s’était retiré au faîte de sa gloire après sa participation à la Biennale de Venise en 1982. Une longue période de retrait avait suivi, il n’avait recommencé à montrer ses œuvres qu’en 1998. Pour inaugurer sa nouvelle collaboration avec la succession Hantaï, la galerie Gagosian consacrera à l’artiste une exposition du 13 octobre au 14 mars dans son espace du Bourget (Seine-Saint-Denis). Baptisée « Les noirs du blanc, les blancs du noir », elle couvrira la période de 1967 à 1997 en se concentrant sur son travail en noir et blanc et sur ses sérigraphies. L’ancien compagnon de route du Surréalisme et adepte de la peinture gestuelle avait modifié sa pratique au cours des années 1980, reprenant dans ses Laissées des œuvres antérieures retravaillées et reformatées.