Actus
Archéologie

Égypte : découverte d’une cité datant d’il y a 3 000 ans

Aton, la plus grande cité d’Égypte ancienne connue, a été découverte par une équipe d'archéologues au sud de Louxor.

Vue du site archéologique de la cité égyptienne découverte près de Louxor. Courtesy ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités/D.R.

Aton, la plus grande cité d’Égypte ancienne connue, vient d’être excavée au sud de Louxor, a révélé une mission conduite par Zahi Hawass, archéologue et ancien ministre d’État. Elle date d’il y a 3 000 ans, soit du règne d’Amenhotep III (-1391 à -1353 avant J.C.). L’équipe a trouvé des pièces portant le sceau du neuvième pharaon de la XVIIIe dynastie égyptienne, ainsi que de ses deux successeurs, les pharaons Akhenaton et Toutânkhamon. Ont également été mis au jour un quartier résidentiel, une boulangerie, un atelier de moulage d’amulettes et un cimetière aux tombes encore intactes. Le site devait être « le plus grand centre administratif et industriel de l’époque », âge d’or de la civilisation égyptienne, a indiqué Betsy Bryan, professeure d’égyptologie à l’Université John Hopkins (États-Unis). « La découverte de cette cité perdue est la deuxième plus importante depuis celle de la tombe de Toutânkhamon en 1922 », a-t-elle ajouté.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 691