Actus
Patrimoine

Edmund de Waal fait don de deux mille ouvrages à la bibliothèque universitaire de Mossoul

L’artiste Edmund de Waal, représenté par les galeries Max Hetzler et Gagosian, a fait don de deux mille livres à la bibliothèque de l’Université de Mossoul, autrefois l’une des plus riches d’Asie occidentale.

Vue de l’installation La bibliothèque de l’exil d’Edmund de Waal au British Museum, à Londres. © Hélène Binet / Courtesy Edmund de Waal et Galerie Max Hetzler

L’artiste Edmund de Waal, représenté par les galeries Max Hetzler et Gagosian, a fait don de deux mille livres à la bibliothèque de l’Université de Mossoul (Irak), autrefois l’une des plus riches d’Asie occidentale. L’institution, qui abritait plus d’un million de livres et de documents historiques rares (dont un Coran du IXe siècle et des périodiques datant de 1700 avant J.-C.) avait été réduite en cendres par une attaque de l’État Islamique (EI) en 2014. Les ouvrages sont issus de l’installation La bibliothèque de l’exil, montrée pour la première fois à la Biennale de Venise de 2019. Des Métamorphoses d’Ovide au Kumukanda de Kayo Chingonyi, ils portent tous sur les thèmes de l’exil, du déplacement et de la répression. Ils seront transportés à Mossoul avec le soutien de Book Aid International, une organisation basée au Royaume-Uni.