Actus
Actualités

Disparition du philosophe Paul Virilio

ANNE-LYS THOMAS

Philosophe et urbaniste célébré pour son regard visionnaire, Paul Virilio est mort le 10 septembre, à l’âge de 86 ans. Né en 1932, ce penseur marqué très jeune par la guerre et ses conséquences sur l’urbanisme fonde avec Claude Parent au début des années 1960 le groupe Architecture Principe. Ils théorisent ensemble la fameuse Fonction oblique, qui fait date dans l’histoire de l’architecture française. Professeur à l’École spéciale d’architecture à Paris, où il crée l’atelier Virilio, il forme des générations d’architectes, dont Jean Nouvel. Proche des milieux artistiques, Paul Virilio avait créé avant cela un atelier de vitrail à Paris pour transposer des œuvres d’artistes contemporains.

Paul Virilio © Raymond Depardon / Magnum Photos

Penseur de la vitesse, le philosophe a publié de nombreux essais et collaboré aux revues Esprit, Traverses, Critique, Cause commune... « Quelques jours avant son décès, il travaillait encore avec Jacques Arnould en vue de la parution d’un ouvrage et songeait, avec son ancienne élève, l’architecte Hala Wardé, à une nouvelle exposition avec son partenaire de toujours, la Fondation Cartier », a précisé sa fille, Sophie Virilio.

Appeared in The Art Newspaper Digital, The Art Newspaper