Actus
Marché de l'art

Deux musées hollandais s'unissent pour acquérir un rare Van Gogh

Le musée Van Gogh d’Amsterdam et le Drents Museum d’Assen se sont associés pour acheter, le 13 novembre chez Sotheby’s à New York, "Paysan brûlant de mauvaises herbes", de Vincent van Gogh.

Le musée Van Gogh d’Amsterdam et le Drents Museum d’Assen se sont associés pour acheter, le 13 novembre chez Sotheby’s à New York, Paysan brûlant de mauvaises herbes, de Vincent van Gogh. Acquise pour 3,1 millions de dollars, contre une estimation de 600 000 à 800 000 dollars, l’œuvre est une rare peinture réalisée en octobre 1883, pendant le séjour de l’artiste dans la province de Drenthe, au nord des Pays-Bas. Le peintre décrit le tableau dans une lettre à son frère Théo : « l’immensité de la plaine et du crépuscule, et où le petit feu avec une traînée de fumée est le seul point lumineux ».

Van Gogh, Paysan brûlant de mauvaises herbes, 1883. Courtesy du Drents Museum, Assen, et du musée Van Gogh, Amsterdam. D.R.

Très peu d’œuvres de cette période de Drenth nous sont parvenues et encore moins sont proposées en vente. Il n’en subsisterait que cinq selon le musée Van Gogh, toutes conservées dans des institutions hollandaises. Celle-ci a été acquise grâce à des subventions de la BankGiro Loterij, du Fonds Mondriaan et du Vereniging Rembrandt. Elle sera exposée en alternance au Drents Museum et au Musée Van Gogh.