Actus
Musées

Des artistes demandent le retrait de leurs oeuvres au Design Museum de Londres

Une vingtaine d’artistes ont exigé que leurs œuvres soient retirées d’une exposition de graphisme au Design Museum de Londres, à la suite d’un événement privé organisé au musée par la société aérospatiale italienne Leonardo, le 17 juillet. Figurant parmi les plus grands groupes du secteur aéronautique, la firme serait selon les artistes la neuvième plus grande compagnie d’armement au monde, frayant avec « des régimes et des dictatures violant les droits de l’homme », notamment en Arabie saoudite, en Turquie et aux Philippines.

Vue de l’exposition « Hope to Nope : graphisme et politiques 2008-18 », au Design Museum de Londres. Photo : Gavin Grindon

« Il est profondément hypocrite que le musée expose et célèbre le travail d’artistes et de militants radicaux opposés aux entreprises tout en soutenant l’une des industries les plus destructrices et les plus meurtrières du monde et en en tirant des ressources », ont déclaré les 23 artistes et des employés du musée dans un communiqué publié hier 25 juillet. Le texte exige notamment que les œuvres soient retirées d’ici le 1er août. Le Design Museum a quant à lui expliqué au Guardian qu’il n’avait eu aucune maîtrise sur cet événement privé.

https://designmuseum.org/

Appeared in The Art Newspaper Digital, The Art Newspaper