Actus
Musées et Institutions

Coronavirus : la culture paralysée en Italie

Alors qu’un quart de la population du pays a été placé en quarantaine, le gouvernement italien a mis en place des mesures drastiques appliquées sur l’ensemble du territoire.

Rome, touchée par les mesures concernant le coronavirus en Italie. © D.R.

Musées, salles de concert, cinémas et théâtres ferment dans toute l’Italie. Alors que l’épidémie de coronavirus a fait 366 morts et qu’un quart de la population (plus de 16,7 millions de personnes) a été placé en quarantaine, le gouvernement italien a mis en place des mesures drastiques appliquées désormais sur l’ensemble du territoire. Décidée le 8 mars, la fermeture de tous les musées et institutions culturelles, mais aussi des bibliothèques, théâtres et cinémas, a été décrétée jusqu’au 3 avril.

« Un choix nécessaire et douloureux. Mais la culture peut venir dans les foyers. Je demande aux télévisions de programmer de la musique, du théâtre, du cinéma, de l’art, et à tous les opérateurs culturels d’utiliser au maximum leurs sites et leurs réseaux sociaux », a déclaré sur Twitter le ministre pour les Biens et Activités culturels Dario Franceschini.

Dans les foyers de contagion, en Lombardie et en Vénétie, l’interdiction des visites et des sorties scolaires représente une perte estimée à 300 millions d’euros annuels pour le tourisme. À Rome, les Scuderie del Quirinale ont fermé leurs portes cinq jours après l’inauguration de l’exposition événement qui célèbre le 500e anniversaire de la mort de Raphaël.