Actus
Droit

Contrefaçon : l’émission culturelle « Ouh là l’art » divise les deux anciens producteurs de « d’Art d’Art »

Les dissensions se creusent entre le producteur de la nouvelle pastille culturelle « Ouh là l’art », accusée de plagiat par l'ancienne co-productrice de « d’Art d’Art ».

Le programme « Ouh là l’Art » est diffusé sur France 2 depuis début mars. © D.R.

Le programme télévisuel « Ouh là l’art », diffusé sur France 2 depuis début mars, est au cœur d’un litige entre son producteur, Tim Newman, et Natalie Kugel, qui accuse la nouvelle émission d’avoir copié « d’Art d’Art », la célèbre pastille culturelle qu’ils ont produit ensemble pendant dix-huit ans, jusqu’à son arrêt en décembre 2020. Selon Tim Newman, les deux programmes divergent pourtant sur plusieurs points. « “D’Art d’Art” s’intéressait à une œuvre d’art par épisode tandis que “Ouh là l’Art” répond à une question sur un artiste, c’est un concept complètement différent. Le décor n’est pas le même non plus : il n’y a ni les miroirs ni les projecteurs qui étaient utilisés pour “d’Art d’Art” », nous explique le producteur. Quant à la présentation par Adèle Van Reeth, qui avait succédé à Frédéric Taddeï pour animer « d’Art d’Art », et la diffusion le même jour et à la même heure, ces choix sont du ressort de la chaîne, poursuit Tim Newman. Le même format d’une minute trente ? « Il n’appartient à personne », dit-il, précisant que des divergences au sujet de l’ancienne émission étaient apparues en automne 2019 entre Natalie Kugel et lui. Celle-ci souhaite porter plainte pour contrefaçon et concurrence déloyale (lire notre édition du 9 avril).

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 691