Actus
Elles font l'abstraction

Claire Falkenstein

Formée aux côtés d’Alexander Archipenko aux États-Unis, Claire Falkenstein (1908-1997) crée ses premières sculptures abstraites en fils métalliques en 1948.

Claire Falkenstein, Sans titre, 1957-1960, fils de cuivre de diamètres différents soudés. ©Collection Centre Pompidou, Paris, Musée national d’art moderne - Centre de création industrielle.

Formée aux côtés d’Alexander Archipenko aux États-Unis, Claire Falkenstein (1908-1997) crée ses premières sculptures abstraites en fils métalliques en 1948. Deux ans plus tard, elle s’installe à Paris où elle débute la série des Suns, dont Sun Sky fait partie. Ces sculptures enveloppant l’espace environnant et le mettant en valeur par des jeux de transparence sont qualifiées par l’artiste d’« univers en expansion ». Si ces œuvres ont pu être considérées comme une réponse sculpturale aux all-over de l’expressionnisme abstrait américain, Claire Falkenstein est sur la scène française largement associée à l’art informel défendu par le critique Michel Tapié. Dépassant la frontière entre les arts, elle crée également de nombreux bijoux et réalise la porte en fer forgé de la Collection Peggy Guggenheim à Venise en 1961.

-

« Elles font l’abstraction », du 19 mai au 23 août 2021, Galerie 1 - Centre Pompidou, 75004 Paris.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 739