Actus
Elles font l'abstraction

Carlotta Corpron

En 1935, Carlotta Corpron (1901-1988) met en place un enseignement de « photographie créative » à la Texas Woman’s University de Denton, fondé sur une exploration expérimentale du médium...

Carlotta Corpron, Light, White Paper, and Glass (Lumière, papier blanc, et verre), vers 1944, épreuve gélatino-argentique. © Collection Centre Pompidou, Paris, Musée national d’art moderne - Centre de création industrielle

En 1935, Carlotta Corpron (1901-1988) met en place un enseignement de « photographie créative » à la Texas Woman’s University de Denton, fondé sur une exploration expérimentale du médium. Faisant de la lumière sa matière première, elle encourage l’utilisation du « light modulator » (modulateur de lumière), boîte perforée dans laquelle peuvent être placés des objets en vue d’être photographiés. Elle incite également à l’utilisation de miroirs, prismes, papiers découpés, cubes de verre ou stores vénitiens pour réfracter, déformer et refléter la lumière sur les surfaces d’objets divers. Encore peu connues hors des États-Unis, ces œuvres témoignent de l’importance des innovations formelles et théoriques issues du New Bauhaus de Chicago de László Moholy, dont la pensée marque profondément Carlotta Corpron.

-

« Elles font l’abstraction », du 19 mai au 23 août 2021, Galerie 1 - Centre Pompidou, 75004 Paris.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 733