Actus
Musées et Institutions

Avec Catherine Meurisse, la bande dessinée et le dessin de presse font leur entrée sous la Coupole

La bande dessinée et le dessin de presse font leur entrée à l’Académie des beaux-arts grâce à l’élection au premier tour de Catherine Meurisse au cours de la séance plénière du 15 janvier 2020.

Catherine Meurisse. Photo : D. R.

La bande dessinée et le dessin de presse font leur entrée à l’Académie des beaux-arts grâce à l’élection au premier tour de Catherine Meurisse au cours de la séance plénière d’hier, 15 janvier. La dessinatrice de Charlie Hebdo a marqué les esprits en 2016 avec La Légèreté, fruit de sa résidence à l’Académie de France à Rome où elle s’était réfugiée pour reprendre pied après le drame du 7 janvier 2015 qu’elle a évité de peu – comme Luz, arrivé en retard lors de la conférence de rédaction, elle a échappé à l’attentat qui a emporté dix personnes. Après Les Grands espaces en 2018, elle a notamment publié l’année dernière Delacroix où elle propose une adaptation très personnelle de l’amitié qui liait Alexandre Delacroix et l’auteur de la Liberté guidant le peuple. Elle est l’une des marraines de BD 2020, l’année de la bande dessinée. Née en 1980, Catherine Meurisse est désormais la benjamine de l’Académie des Beaux-arts mais aussi des cinq académies réunies.