Actus
Fondation

Antoine de Galbert expose sa collection à Grenoble et dévoile les nouveaux axes de sa fondation

PHILIPPE REGNIER

Tetsumi Kudo, Sans titre, 1971, plastique, résine et éléments électroniques sous cloche de plexiglas, 21 x 53 x 53 cm Crédit photographique : Cloé Beaugrand. © ADAGP, Paris, 2019

Antoine de Galbert a présenté hier à Paris le parcours de l’exposition « Souvenir de voyage. La collection Antoine de Galbert » qui se déroulera au musée de Grenoble - où il est né - du 27 avril au 28 juillet. La manifestation, dont les commissaires seront Guy Tosatto, directeur de l’institution, et Sophie Bernard, conservateur en chef, réunira cent cinquante œuvres sur 1 000 mètres carrés divisés en dix-sept salles.

Le collectionneur en a profité pour dévoiler les nouveaux axes de la Fondation Antoine de Galbert après la fermeture de la Maison rouge le 28 octobre 2018. L’organisme apportera son soutien à des expositions, comme actuellement à celle de « Stéphane Mandelbaum » au Centre Pompidou à Paris. La fondation va aussi créer un fonds d’acquisition pour le musée de Grenoble, destiné à enrichir la collection d’œuvres d’artistes vivants pour un montant qui sera plafonné. La sélection des pièces sera assurée par Guy Tosatto et Antoine de Galbert.

Une bourse d’urgence va aussi être mise en place à destination des étudiants de l’école de Louvre pour financer leurs recherches. Une collection de catalogues d’artistes « étranges » va aussi être initiée. La fondation apportera par ailleurs une aide ponctuelle à des plasticiens. Enfin, les ouvrages publiés par la Maison rouge mais aussi d’autres livres seront bientôt disponibles depuis une librairie en ligne que la Fondation Antoine de Galbert lancera prochainement.

Appeared in The Art Newspaper Digital, The Art Newspaper