Actus
Elles font l'abstraction

Agnes Martin

En 1957, l’arrivée d’Agnes Martin (1912-2004) à New York marque un tournant dans sa carrière.

Agnes Martin, Sans titre n°13, 1965, encre sur papier, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris, don anonyme par l’intermédiaire de la Société des Amis du Musée national d’art moderne, 1987. © Agnes Martin Foundation, New York / ADAGP, Paris, 2021

En 1957, l’arrivée d’Agnes Martin (1912-2004) à New York marque un tournant dans sa carrière. Elle adopte la structure de la grille, couvrant ses toiles de lignes orthogonales appliquées à intervalles réguliers. Ces grilles, dans lesquelles elle sublime les tremblements du geste, sont présentées pour la première fois en 1961 à la Betty Parsons Gallery. En 1967, au plus fort de son succès, elle quitte la scène new-yorkaise pour les plaines du Nouveau-Mexique. Bien que son œuvre relève d’une expérience méditative et métaphysique, elle est associée dès les années 1960 au minimalisme émergent. En 1997, le Lion d’or qui lui est décerné à la Biennale de Venise achève le processus de reconnaissance de son travail amorcé dans les années 1990.

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 756