Actus
Marché de l'art

À New York, les manuscrits enluminés d’Elaine et Alexandre Rosenberg

Le livre d’heures de Bartholomeus Anglicus, un bijou d'enluminure médiéval, est proposé par Christie's New-York.

Bartholomeus Anglicus, livre d’heures À l’usage de Paris, en latin et en français, Anjou ou Le Mans, vers 1440, manuscrit enluminé sur vélin. © Christie's limited images

Le 23 avril, Christie’s disperse l’un des Graals des recueils enluminés : le livre d’heures du maître parisien Bartholomeus Anglicus. Réalisé vers 1440, il comprend seize peintures miniatures et est estimé entre 1,5 et 2,5 millions de dollars. L’ouvrage provient de la plus grande collection – estimée à 8 millions de dollars – de manuscrits enluminés et livres anciens imprimés du monde, vendue le même jour : celle d’Elaine et d’Alexandre Rosenberg, le fils du marchand d’art Paul Rosenberg. Elle inclut seize autres manuscrits représentant l’apogée de l’enluminure européenne des XVe et XVIe siècles avec Jacques de Besançon ou Jean de Mauléon, mais aussi une rare première édition complète des œuvres de Platon (est. 200 000- 400 000 dollars), le dernier exemplaire passé aux enchères remontant à 1959.

« Manuscrits enluminés et livres imprimés anciens provenant de la collection d’Elaine et Alexandre Rosenberg », 23 avril 2021, Christie’s, 20 Rockefeller Plaza, New York.

Appeared in The Art Newspaper France - Mensuel, #29, avril 2021