Interviews
Marché de l'art

La Fiac 2021 vue par les galeristes : Daniel Templon

« Le démarrage de la FIAC a été formidable. Nous avons vu des collectionneurs du monde entier : Canada, États-Unis, Mexique, Suisse, Turquie… »

Daniel Templon sur le stand de la galerie à la FIAC devant Portrait of Jesenia Pineda & Sable Boykin (2021) de Kehinde Wiley. Courtesy galerie Templon.

« Le démarrage de la FIAC a été formidable. Nous avons vu des collectionneurs du monde entier : Canada, États-Unis, Mexique, Suisse, Turquie… Le nouveau site du Grand Palais Éphémère est confortable et luxueux, et malgré la taille réduite des stands, la qualité des accrochages est remarquable. Lors de l’inauguration VIP mercredi matin, nous avons vendu une quinzaine d’œuvres en trois heures, avec des prix entre 15 000 et 450 000 euros. Nous avons notamment eu beaucoup de succès avec notre peintre sénégalais Omar Ba, le Français Gérard Garouste, la Japonaise Chiharu Shiota, et le jeune Robin Kid ». La galerie a notamment cédé des peintures de Kehinde Wiley (500 000 dollars), Gérard Garouste (110 000 euros), Omar Ba (115 000 euros) et Robin Kid (80 000 euros).