© Keith Haring Foundation

Expositions

Notre sélection d'expositions en Suisse

La sélection en images des expositions à voir en Suisse pour la fin de l'année 2019.

Le flûtiste enchanteur : Krishna joue de la flûte  pour une bergère, 1775, Inde, région de Pahari, Guler.
Le flûtiste enchanteur : Krishna joue de la flûte pour une bergère, 1775, Inde, région de Pahari, Guler. © Musée Rietberg, Zurich

À Zurich, le musée Rietberg expose un ensemble de peintures et miniatures réalisées à la fin du XVIIIe siècle, qui illustrent le récit romantique du Gitagovinda (XIIe  siècle). Celui-ci narre l’amour du dieu Krishna et de la bergère Radha. Les œuvres proviennent du fonds du musée et de plusieurs collections internationales. « Gitagovinda, la grande histoire d’amour de l’Inde », jusqu’au 16 février 2020, Musée Reitberg, Zurich, Suisse, www.rietberg.ch

La Fondation Pierre Gianadda à Martigny confronte les œuvres de Rodin et de Giacometti, étudiant les correspondances esthétiques entre ces deux géants de la sculpture moderne grâce à une vaste sélection de pièces de la Fondation Giacometti et le Musée Rodin, tous deux de Paris.  « Rodin-Giacometti », jusqu’au 24 novembre, Fondation Pierre  Gianadda Martigny, Martigny, Suisse,  www.gianadda.ch
Vue de l’exposition « Rodin-Giacometti » à la Fondation Pierre Gianadda. © Clad The Farm

La Fondation Pierre Gianadda à Martigny confronte les œuvres de Rodin et de Giacometti, étudiant les correspondances esthétiques entre ces deux géants de la sculpture moderne grâce à une vaste sélection de pièces de la Fondation Giacometti et le Musée Rodin, tous deux de Paris. « Rodin-Giacometti », jusqu’au 24 novembre, Fondation Pierre Gianadda Martigny, Martigny, Suisse, www.gianadda.ch

Le Kunsthaus de Zurich explore l’œuvre  sculpturale de Matisse à travers plus de 70 œuvres venues du monde entier,  accompagnées de photographies d’époque, de films et de morceaux de musique.  « Matisse-Métamorphoses »,   jusqu’au 8 décembre, Kunsthaus,   Zurich, Suisse, www.kunsthaus.ch    Vue de l’exposition « Matisse- Métamorphoses » au Kunsthaus de Zurich.  © Kunsthaus de Zurich
Vue de l’exposition « Matisse- Métamorphoses » au Kunsthaus de Zurich. © Kunsthaus de Zurich

Le Kunsthaus de Zurich explore l’œuvre sculpturale de Matisse à travers plus de 70 œuvres venues du monde entier, accompagnées de photographies d’époque, de films et de morceaux de musique. « Matisse-Métamorphoses », jusqu’au 8 décembre, Kunsthaus, Zurich, Suisse, www.kunsthaus.ch

La Collection de l’Art Brut, à Lausanne, propose une exposition monographique de Carlo Zinelli, figure de l’art brut. Réunissant cent soixante gouaches  et quelques-uns de ses rares collages, la manifestation présente l’intégralité des travaux conservés par l’institution, et couvre toute la période de création de l’artiste, de 1957 à 1972.  « Carlo Zinelli, recto verso », jusqu’au 2 février 2020, Collection de l’art  brut Lausanne, Lausanne, Suisse,  www.artbrut.ch
Carlo Zinelli, sans titre (Le bateau), 1963, gouache sur papier, 35 cm x 50 cm. © Olivier Laffely

La Collection de l’Art Brut, à Lausanne, propose une exposition monographique de Carlo Zinelli, figure de l’art brut. Réunissant cent soixante gouaches et quelques-uns de ses rares collages, la manifestation présente l’intégralité des travaux conservés par l’institution, et couvre toute la période de création de l’artiste, de 1957 à 1972. « Carlo Zinelli, recto verso », jusqu’au 2 février 2020, Collection de l’art brut Lausanne, Lausanne, Suisse, www.artbrut.ch

Keith Haring, Ignorance = Fear, Silence = Death,  1989, lithographie offset, 61,1 cm x 109,4 cm.
Keith Haring, Ignorance = Fear, Silence = Death, 1989, lithographie offset, 61,1 cm x 109,4 cm. © Keith Haring Foundation

Le Migros Museum, à Zurich, propose une grande exposition d’une quarantaine d’artistes qui explorent l’interrelation complexe entre l’art et le Sida, des années 1980 à nos jours. Elle examine ainsi la frontière floue entre la production artistique et l’activisme social. « United by AIDS. An Exhibition about Loss, Remembrance, Activism and Art in Response to HIV/AIDS », jusqu’au 10 novembre, Migros Museum, Zurich, Suisse, www.migrosmuseum.ch

La Kunsthalle de Bâle présente la  première exposition institutionnelle  de la photographe polonaise Joanna  Piotrowska. Elle se compose de  photographies et de films en noir et blanc qui capturent le drame quotidien des relations humaines. « Joanna Piotrowska. Stable vices »,  jusqu’au 2 janvier 2020, Kunsthalle, Bâle, Suisse, www.kunsthallebasel.ch
Vue de l’exposition « Stable vices ». © Joanna Piotrowska et Southard Reid, Londres

La Kunsthalle de Bâle présente la première exposition institutionnelle de la photographe polonaise Joanna Piotrowska. Elle se compose de photographies et de films en noir et blanc qui capturent le drame quotidien des relations humaines. « Joanna Piotrowska. Stable vices », jusqu’au 2 janvier 2020, Kunsthalle, Bâle, Suisse, www.kunsthallebasel.ch