Ateliers d’Architecte Jean Nouvel

Reportages
Louvre Abou Dhabi

Un aperçu des trésors du Louvre Abou Dhabi

par

Des œuvres inédites de la collection permanente du Louvre Abou Dhabi et des prêts exceptionnels des treize plus grands musées de France racontent l’histoire de l’humanité, de la préhistoire à nos jours.

Dès son ouverture dans le courant de l’année 2017, trois cents œuvres d’art de la collection permanente du Louvre Abou Dhabi y seront exposées avec trois cents autres œuvres prêtées par treize importantes institutions françaises.

Parmi ces prêts, l’on retrouve La Belle Ferronnière de Léonard de Vinci (Musée du Louvre), Le Fifre d’Édouard Manet (Musée d’Orsay), la Nature Morte au Magnolia d’Henri Matisse (Centre Pompidou), l’un des fameux globes de Vicenzo Coronelli (Bibliothèque nationale de France), une salière en ivoire béninoise du XVIe siècle (Musée du quai Branly-Jacques Chirac), une sculpture chinoise du XVIIIe siècle (Musée Guimet), un plastron du XIXe siècle (Musée d’Archéologie nationale), un coffre de reliques (Musée Cluny-musée national du Moyen Âge), l’Apollon du Belvédère (Musée de Fontainebleau), un plat florentin du XVIe siècle (Sèvres-Cité de la Céramique), une aiguière à la forme persane (Musée des Arts décoratifs), le Napoléon traversant les Alpes (1803) (château de Versailles) et le Bacchus à la cuve (Musée Rodin).

La collection permanente du musée a été fondée en 2009 grâce à la vente aux enchères de la collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé à Paris. C’est d’ailleurs lors de cette vente qu’a été acquis un important tableau de Piet Mondrian, qui fait désormais partie de la collection. En octobre 2016, plus de six cents œuvres d’art avaient été acquises.

Nous vous montrons un aperçu des chefs-d’œuvre incontournables de la collection.

Princesse Bactriane d’Asie centrale (fin IIIe début IIe millénaire Av J.C) Louvre Abu Dhabi/Thierry Olivier
Roger Fenton, Pasha et Bedouin (1858) Louvre Abu Dhabi
Hakuin Ekaku, Pèlerin sur le pont de Mama (XVIIIe siècle) Louvre Abou Dhabi
Jean-Etienne Liotard, Portrait du comte Anton Corfiz Ulfeldt dans un intérieur ottoman (1740-41) Louvre Abou Dhabi
Jacob Jordaens, Le bon samaritain (1615-1616) Louvre Abou Dhabi
René Magritte, Le lecteur subjugué (1928) Louvre Abou Dhabi
Appeared in The Art Newspaper Digital, 2017