© Galerie Lelong & Co

Reportages
Expositions

Notre sélection parmi les expositions dans les galeries parisiennes en février 2020

In Pictures - Notre sélection parmi les expositions dans les galeries parisiennes en février 2020.

La galerie kamel mennour expose un ensemble d’installations, sculptures et peintures de François Morellet, figure de proue de l’abstraction géométrique française et précurseur du minimalisme dans les années 1950 et 1960. « François Morellet. Les Jeux de la logique et du hasard », jusqu’au 7 mars, kamel mennour, 75006 et 75008 Paris.

Vue de l’exposition « Les Jeux de la logique et du hasard », 2020. Photo : archives kamel mennour. © Adagp François Morellet. Courtesy Studio Morellet et kamel mennour, Paris/Londres

La galerie Templon dévoile une nouvelle série de photomontages de l’Américain James Casebere, qui abordent les problématiques liées au réchauffement climatique. Ses maquettes architectoniques dans un décor paisible évoquent une catastrophe écologique. « James Casebere. On the Water’s Edge », jusqu’au 7 mars, Templon, 75003 Paris.

James Casebere, Santa Teresa White Duplex, 2019, tirage pigmentaire encadré et monté sur Dibond, 118,7 x 163,3 cm. © James Casebere

La Galerie Lelong & Co accueille sa première exposition dédiée aux leporellos d’Etel Adnan, une technique d’origine asiatique qui consiste à utiliser des petits livres pliés en accordéon pour écrire et dessiner à l’encre. « Etel Adnan. Leporellos », jusqu’au 7 mars, Galerie Lelong & Co, 75008 Paris.

Vue de l’exposition « Etel Adnan. Leporellos », 2020. © Galerie Lelong & Co

David Zwirner présente les nouvelles œuvres de l’artiste américain Jordan Wolfson, des installations d’écrans holographiques 3D HYPERVSN projetant des images développées par l’artiste, ainsi qu’une nouvelle série de panneaux muraux en laiton avec des photos instantanées de son enfance. « Jordan Wolfson. Artists Friends Racists », jusqu’au 6 mars, David Zwirner, 75003 Paris.

Jordan Wolfson, Artists Friends Racists, 2020. © David Zwirner, Paris

La galerie Jeanne Bucher Jaeger consacre une exposition collective d’une douzaine d’artistes, dont Paul Rebeyrolle, André Masson ou Maria Helena Vieira da Silva, sur une thématique animalière, avec une dimension surnaturelle. « Animal Totem », jusqu’au 14 mars, Jeanne Bucher Jaeger, 75003 Paris.

Vue de l’exposition « Animal Totem », 2020. Photo : Gregory Copitet. © Galerie Jeanne Bucher Jaeger, Saint-Germain, Paris

La galerie Perrotin propose une exposition de sculptures récentes de l’Américain Daniel Arsham. Ces bustes, bas-reliefs et statues emblématiques de l’Antiquité classique sont retravaillés dans une perspective ludique et postmoderne. « Daniel Arsham. 3020 », jusqu’au 21 mars, Perrotin, 75003 Paris.

Vue de l’exposition « Daniel Arsham. 3020 », 2020. Photo : Claire Dorn. © Daniel Arsham & Perrotin