© Arno Rafael Minkkinen, Courtoisie Galerie Camera Obscura

Reportages
Expositions

Notre sélection d'expositions de photographies dans les galeries parisiennes

La sélection d’expositions de photographies dans les galeries parisiennes à voir pendant Paris Photo 2019.

La galerie In camera présente une vingtaine de photographies de l’artiste franco-américaine Jane Evelyn Atwood centrées sur les prostituées transsexuelles de Pigalle, dans une esthétique qui joue entre l’imaginaire du folklore citadin et le glamour nocturne. « Pigalle people », jusqu’au 30 novembre 2019, In camera galerie, 75007 Paris.

Jane Evelyn Atwood, Pigalle people, 1978, tirage argentique, 14,6 cm x 21,9 cm. © In camera galerie

Les Douches la Galerie expose une quarantaine de tirages, la plupart inédits, d’Ernest Haas. Prises entre 1952 et 1981, ses photographies caractérisées par une certaine ambiguïté tiennent de l’abstraction symbolique. « La couleur visionnaire », jusqu’au 9 novembre, Les Douches la Galerie, 75010 Paris.

Ernst Haas, The Swimmer, 1972, tirage chromogène posthume, 50 cm x 76 cm. © Ernst Haas Estate

La Galerie Les Filles du Calvaire propose une sélection d’œuvres du plasticien SMITH, réalisées en collaboration avec la cellule Cosmiel, le studio Diplomates et le compositeur Akira Rabelais, qui explore les concepts de mutation et d’hybridation dans l’actualité. « Désidération : Prologue », jusqu’au 23 novembre, galerie Les Filles du Calvaire, 75003 Paris.

SMITH, Désidération, 2001-2019. © Galerie Les Filles du Calvaire

La Galerie VU’ expose une série inédite de l’artiste suédois Martin Bogren. Celui-ci a photographié durant plusieurs étés les bals dans la campagne de son pays pour en tirer un récit intimiste. « August Song », jusqu’au 14 décembre, Galerie VU’, 75009 Paris.

Martin Bogren, image issue de la série August Song, 2013-2018. © Galerie VU’

La galerie Baudoin Lebon présente une sélection d’œuvres de Patrick Bailly-Maître-Grand datant des années 1980. L’artiste se consacra à cette époque à un travail en studio, explorant différentes techniques. « Patrick Bailly-Maître-Grand : mes noires 1980-1985 », jusqu’au 9 novembre 2019, Galerie Baudoin Lebon, 75003 Paris.

Patrick Bailly-Maître-Grand, Sans titre, série « mes noires », 1980-1985, tirage argentique et mine de plomb sur carton, 20 cm x 20 cm. © Baudoin Lebon

La galerie Camera Obscura présente une sélection de photographies de l’artiste Arno Rafael Minkkinen. Celles-ci retracent 50 ans de travail, et proposent une approche singulière qui conjugue l’autoportrait avec le paysage par le biais de compositions visuelles singulières. « Cinquante ans d’autoportraits », jusqu’au 28 décembre, galerie Camera Obscura, 75014 Paris.

Arno Rafael Minkkinen, Swimming in the air, Looking Towards Sugarloaf, Niteroi, Brésil, 2016. © Arno Rafael Minkkinen, Courtoisie Galerie Camera Obscura