© VG Bild-Kunst, Bonn 2019

Reportages
Expositions

In Pictures - Notre sélection parmi les expositions d’art contemporain en Allemagne

Notre sélection parmi les expositions d’art contemporain à voir en Allemagne lors de la fin d'année 2019.

La Schirn Kunsthalle à Francfort propose une rétrospective dédiée à l’artiste américaine Lee Krasner, qui réunit des chefs-d’œuvre, des autoportraits et des collages de cette pionnière de l’expressionnisme abstrait. « Lee Krasner », jusqu’au 12 janvier 2020, Schirn Kunsthalle, Francfort, Allemagne.

Vue de l’exposition « Lee Krasner », 2019. Photo : Norbert Miguletz. © Schirn Kunsthalle Frankfurt

À la Bundeskunsthalle de Bonn, une rétrospective de Martin Kippenberger permet de revisiter l’œuvre de cet artiste polyvalent, pionnier du néo-pop. L’exposition explore notamment les liens entre sa vie privée et sa création artistique. « Martin Kippenberger. Bitteschön Dankeschön. A Retrospective », jusqu’au 16 février 2020, Bundeskunsthalle, Bonn, Allemagne.

Vue de l’exposition « Martin Kippenberger. Bitteschön Dankeschön. A Retrospective », 2019. Photo : Peter-Paul Weiler. © Kunst- und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland GmbH

Le Ludwig Museum de Cologne présente une importante rétrospective de l’artiste américain Wade Guyton. Le parcours aborde tous les aspects de son œuvre, de ses « dessins » à ses photographies et sculptures, en passant par ses peintures réalisées avec des imprimantes à jet d’encre. « Wade Guyton, Zwei Dekaden MCMXCIX-MMXIX », jusqu’au 1er mars, Ludwig Museum, Cologne, Allemagne.

Vue de l’exposition « Wade Guyton, Zwei Dekaden MCMXCIX-MMXIX », Museum Ludwig, Cologne 2019. © Wade Guyton. Photo : Rheinisches Bildarchiv Köln / Marc Weber

La Haus der Kunst à Munich propose une vaste anthologie du peintre Markus Lüpertz, centrée sur ses œuvres s’inscrivant dans le mouvement du néo-expressionnisme – de 1963 à 1980 – mais aussi d’autres plus récentes. « Markus Lüpertz. Über die Kunst zum Bild », jusqu’au 26 janvier 2020, Haus der Kunst, Munich, Allemagne.

Vue de l’exposition « Markus Lüpertz. Über die Kunst zum Bild », 2019. Photo : Maximilian Geuter. © VG Bild-Kunst, 2019

À la Kunstverein in Hamburg, l’artiste colombien Oscar Murillo offre une réflexion sur la solidarité en temps de crise, à travers une série d’installations de grand format, qui combinent peinture, vidéo, dessin, sculpture et performance. « Oscar Murillo, Horizontale Dunkelheit auf der Suche nach Solidarität », jusqu’au 26 janvier 2020, Kunstverein in Hamburg, Allemagne.

Vue de l’exposition « Oscar Murillo, Horizontale Dunkelheit auf der Suche nach Solidarität », 2019. Photo : Fred Dott. © Kunstverein in Hamburg

À Berlin, la Hamburger Bahnhof - Museum für Gegenwart propose une exposition collective rassemblant huit artistes, dont Joseph Beuys, Anish Kapoor et Cy Twombly, qui explore l’idée du fragment et la question des œuvres « orphelines » n’appartenant à aucune série de ces créateurs. « Time for Fragments. Works from the Marx Collection and the Collection of the Nationalgalerie », jusqu’au 4 octobre 2020, Hamburger Bahnhof - Museum für Gegenwart, Berlin, Allemagne.

Joseph Beuys, Das Ende des 20. Jahrhunderts, 1982-1983, Staatliche Museen zu Berlin, Nationalgalerie, Sammlung Marx, 1995 erworben durch das Land Berlin. © VG Bild-Kunst, Bonn 2019. © Staatliche Museen zu Berlin, Nationalgalerie / Thomas Bruns