© New Museum, New York

Reportages
Expositions

In Pictures - Notre sélection d'expositions à New York

Notre sélection d'expositions à voir à New York pour bien débuter l'année 2020.

Le Metropolitan Museum of Art met à l’honneur l’artiste franco-suisse Félix Vallotton, qui fit la transition entre le XIXe et le XXe siècles, évoluant entre le postimpressionnisme et le symbolisme. « Felix Vallotton. Painter of disquiet », jusqu’au 26 janvier, Metropolitan Museum of Art, New York, États-Unis.

Felix Vallotton, Le mensonge, 1897, huile sur carton, 24 cm x 33,3 cm. © Mitro Hood

La Neue Galerie accueille une exposition de peintures, sculptures, gravures et dessins d’Ernst Ludwig Kirchner, pionnier de l’expressionnisme allemand reconnu pour sa maîtrise des contrastes chromatiques et son influence sur les avant-gardes germaniques. « Ernst Ludwig Kirchner », jusqu’au 13 janvier, Neue Galerie, New York, États-Unis.

Ernst Ludwig Kirchner, Autoportrait en soldat, 1915, huile sur toile. © Allen Memorial Art Museum, Oberlin College, Oberlin, OH. Charles F. Olney Fund

The Jewish Museum présente une anthologie consacrée à la fondatrice de la Downtown Gallery, Edith Halpert. Avec plus d’une centaine d’œuvres, l’exposition explore le travail fondamental de cette mécène de l’art moderne américain. « Edith Halpert and the Rise of American Art », jusqu’au 9 février, The Jewish Museum, New York, États-Unis.

Vue de l’exposition « Edith Halpert and the Rise of American Art ». Photo : Jason Mandella. © The Jewish Museum

Au Solomon R. Guggenheim Museum, une grande exposition conçue par la commissaire Megan Fontanella, se penche sur les artistes abstraits des années 1960 et 1970, tels Helen Frankenthaler ou Kenneth Noland, pour certains aux sources des courants cinétiques ou de l’op art. « The Fullness of Color : 1960s Paintings », jusqu’au 2 août, Solomon R. Guggenheim Museum, New York, États-Unis.

Vue de l’exposition « The Fullness of Color : 1960s Paintings ». Photo : David Heald. © Solomon R. Guggenheim Foundation

The Shed consacre une rétrospective à Agnes Denes, artiste conceptuelle et écologiste de la première heure. L’exposition réunit pour la première fois ses quatre séries majeures, cent cinquante œuvres au total couvrant cinquante ans de carrière. « Agnes Denes. Absolutes and Intermediates », jusqu’au 22 mars, The Shed, New York, États-Unis.

Vue de l’exposition « Agnes Denes. Absolutes and Intermediates » au Shed. Photo : Dan Bradica. © The Shed

Le New Museum présente une rétrospective d’ampleur inédite aux États-Unis sur l’artiste allemand Hans Haacke. Réunissant plus de trente pièces, elle dresse un bilan des trois dernières décennies de son travail. « Hans Haacke. All connected », jusqu’au 26 janvier, New Museum, New York, États-Unis.

Vue de l’exposition « Hans Haacke. All connected ». © New Museum, New York