Photo: Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali - Roma Capitale.

Reportages
Patrimoine

À Rome, le mausolée d'Auguste restauré devient un musée

Datant d’il y a 2 000 ans, le mausolée circulaire du premier empereur de Rome vient de rouvrir ses portes au public après d’importants travaux de restauration destinés à le transformer en musée.

Laissé à l’abandon pendant des décennies, le monument restauré a rouvert au public le 1er mars. Photo: Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali - Roma Capitale

Laissé à l’abandon pendant des décennies, l’immense mausolée circulaire d’Auguste – construit par le premier empereur de la Rome antique en 28 avant J.-C. – vient de rouvrir ses portes au public. Après d’importants travaux de restauration et d’aménagement, pour une enveloppe de 11 millions d’euros, comprenant un chantier de fouilles complexes à environ six mètres sous le niveau de la rue, une zone piétonne a été créée autour du site ainsi qu’un nouveau parcours muséal au sein de l’édifice antique.

Fermé depuis 1936, caché par des cyprès et envahi par les mauvaises herbes, le monument est l’un des plus imposants de la Rome antique. Son histoire haute en couleurs l’a vu passer du statut de forteresse, à un jardin de sculptures et même, du XVIIIe au XXe siècles, faire office d’amphithéâtre pour accueillir des corridas, des feux d’artifice, des représentations théâtrales et des concerts. Le dictateur fasciste Benito Mussolini avait l’intention de le restaurer pour en faire son propre tombeau, mais ses ambitions ont été anéanties par le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.

Vue aérienne du mausolée d’Auguste en 2019, montrant le cylindre central abritant la chambre funéraire de l’empereur romain. Photo: Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali - Roma Capitale.

La remise en état du site a finalement commencé en 2007 avec l’excavation de la zone devant le monument. La « véritable restauration », entre 2016 et 2019, a permis de conserver quelque 14 000 m2 de maçonnerie du « bâtiment ancien et des ajouts postérieurs », explique Sebastiano La Manna, l’architecte de la Ville de Rome chargé des travaux. La phase finale, qui a conduit à l’installation de nouveaux systèmes d’éclairage, de chauffage et de vidéosurveillance pour le musée, a été financée par une donation de 6 millions d’euros versés par la fondation du groupe de télécommunications TIM.

LE DICTATEUR FASCISTE BENITO MUSSOLINI AVAIT L’INTENTION DE LE RESTAURER POUR EN FAIRE SON PROPRE TOMBEAU

Le parcours aménagé dans le monument permet aux visiteurs de traverser douze salles voûtées avant d’accéder à une passerelle panoramique sur le toit. Trois escaliers ont été consolidés avec des poutrelles en acier tandis qu’un autre, en colimaçon, menant au toit, a été entièrement reconstruit. « Une attention particulière a été accordée à la nécessité de faire tomber les cloisons», explique Sebastiano La Manna. Des ascenseurs ont été installés pour permettre l’accès aux fauteuils roulants.

Le projet de restauration, entre 2016 et 2019, a permis de conserver quelque 14 000 m2 de maçonnerie du «bâtiment ancien et des ajouts postérieurs». Photo: Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali - Roma Capitale

Cependant, le projet visant à protéger le monument contre les aléas climatiques en le dotant d’un dôme d’acier et de verre « reste incertain et fait l’objet d’un débat, explique l’architecte. Toute décision a en outre été reportée pour des raisons financières ». Le cylindre central du mausolée, qui abrite la chambre funéraire d’Auguste, est lui aussi en attente de restauration. Lorsque les travaux seront terminés en 2022, le sol en pierre d’époque romaine à l’entrée du tombeau sera révélé pour la première fois depuis des siècles. De nombreuses pierres anciennes portent encore les marques utilisées par les maçons il y a 2 000 ans pour sculpter le marbre, fait remarquer Sebastiano La Manna.

Avec cette réouverture, le mausolée pourrait devenir « l’un des lieux les plus intéressants et les plus populaires de la ville pour les touristes et les Romains » prédit-il. L’entrée est gratuite pour tous jusqu’au 21 avril et jusqu’au 31 décembre pour les résidents de Rome. Les billets sont déjà très demandés: selon la presse italienne, tous les créneaux horaires disponibles en ligne sont complets jusqu’au 21 avril.

--

Mausolée d’Auguste, Piazza Augusto Imperatore Rione IV Campo Marzio, Rome, Italie.