Opinion
Perspectives

La rentrée, pour de bon

Le Grand Palais lors d'un salon artistique D.R.

L’événement est d’importance : la foire Art Paris ouvrira ses portes mercredi pour son vernissage professionnel. Alors que l’immense majorité des salons ont préféré jeter l’éponge cette année, proposant des versions en ligne et donnant rendez-vous aux galeries et collectionneurs l’an prochain – comme l’a annoncé la semaine dernière Art Basel Miami Beach –, la manifestation accueillie au Grand Palais – dont il s’agit de l’un des derniers rendez-vous avant sa fermeture pour rénovation – a réussi à maintenir contre vents et marées le cap. Le ciel ne s’est pourtant pas vraiment éclairci. La pandémie de Covid-19 est toujours active en Île-de-France, Paris étant en situation de vulnérabilité élevée, selon l’agence Santé publique France. Beaucoup de pays, notamment européens, imposent des quarantaines aux voyageurs qui reviennent de France. Autant dire que la foire doit compter essentiellement sur un public local, même si un certain nombre d’exposants étrangers ont confirmé leur venue. L’édition de cette semaine sera sensiblement différente de la version qui était prévue au printemps, le plateau est passé de 150 à 112 galeries, mais il a été renforcé par des poids lourds du marché français, à savoir Perrotin, Yvon Lambert, Jeanne Bucher Jaeger et Karsten Greve associé à Caroline Smulders. Pour beaucoup de galeries en effet, après de longs mois d’activité en berne, il est crucial d’engranger du chiffre d’affaires, d’autant plus que l’incertitude demeure quant à la tenue de la FIAC. La semaine dernière, cette dernière a encore sondé ses « VIP » pour savoir s’ils viendraient si la manifestation était maintenue. Sa décision devrait être annoncée de façon imminente. En attendant, les galeries parisiennes restent très actives. Après le Paris Gallery Weekend en juillet, beaucoup participeront à Un dimanche à la galerie organisé le 13 septembre par le Comité professionnel des galeries d’art. Le Parcours des Mondes est aussi maintenu cette semaine, avant le nouveau Rendez-vous qui réunira 66 galeries de la rive gauche le 8 octobre. Les marchands ont décidé de prendre le taureau par les cornes !

Appeared in The Art Newspaper France - Daily, 548