Analyse
Musées et Institutions

À Venise, le Museo Fortuny rouvre en se focalisant sur son ancien propriétaire

Le Museo Fortuny, installé dans le Palazzo Pesaro degli Orfei – ancienne résidence et atelier de Mariano Fortuny – a été restauré pour devenir un lieu permanent célébrant la vie et l’œuvre du peintre, graveur, couturier et créateur de textile espagnol.

Masquée par des meubles durant des années, la peinture murale The Winter Garden (1915-années 1940) est maintenant resplendissante au Museo Fortuny. Photo: Massimo Listri.

Lors des inondations qui ont frappé Venise en novembre 2019, l’eau a pénétré dans le hall d’entrée du palais gothique qui fut jadis la résidence et l’atelier de l’Espagnol Mariano Fortuny y Madrazo. Léguée à la ville en 1956, cette maison-musée éclectique a rouvert ses portes depuis le 9 mars, plus de deux ans après avoir subi de graves dommages lors de cette « acqua alta » exceptionnelle.

LA QUASI-TOTALITÉ DE LA COLLECTION ORIGINALE DE FORTUNY EST DE RETOUR DANS LA DEMEURE DU MAESTRO

Paradoxalement, les confinements imposés par la pandémie ont été l’occasion de restaurer tout le rez-de-chaussée du Palazzo Pesaro degli Orfei. Les murs ont été nettoyés, la structure du bâtiment sécurisée et le plancher en bois refait, grâce au mécénat de la chaîne de supermarchés Pam Panorama. Autre transformation notable : d’espace d’exposition temporaire qui a accueilli de nombreuses expositions, notamment en marge de la Biennale de Venise – telle « Artempo » en 2007 sous le commissariat de Jean-Hubert Martin –, le Museo Fortuny s’est mué en un lieu permanent dédié à la vie et à l’œuvre de Mariano Fortuny, qui sera ouvert aux visiteurs toute l’année.

Fortuny était le fondateur de la société éponyme de tissus imprimés basée à Venise. Photo: Massimo Listri

Gabriella Belli, directrice des musées municipaux de Venise, se souvient du moment décisif où l’équipe a retiré les panneaux obstruant les fenêtres, qui avaient été installés lors d’une restauration dans les années 1980 et étaient restés en place pendant des décennies. Ainsi, la lumière – au sens propre comme au sens figuré – s’est faite sur cette collection jusqu’à présent négligée. « Nous étions des archéologues, dit-elle. Pour chaque porte, armoire, penderie que nous ouvrions, nous tombions sur des centaines d’objets qui ne demandaient qu’à être mis en valeur. » Avec le metteur en scène d’opéra et scénographe Pier Luigi Pizzi, Gabriella Belli et Chiara Squarcina, des musées municipaux de Venise, ont orchestré un parcours qui donne une nouvelle vie à ces objets, dont 70% n’ont jamais été exposés auparavant.

L’ÉQUIPE A UTILISÉ DES IMAGES D’ARCHIVES ET DES PEINTURES POUR RECONSTITUER UN INTÉRIEUR QUI REFLÈTE L’ESPRIT MAXIMALISTE DU CRÉATEUR

L’atelier de peinture de Mariano Fortuny au premier étage du palais. Photo : Massimo Listri

Aujourd’hui, la quasi-totalité de la collection originale de Fortuny est de retour dans la demeure du maestro. Il a fallu un an à l’équipe pour planifier l’aménagement, en utilisant des images d’archives et des peintures pour reconstituer un intérieur qui reflète l’esprit maximaliste du créateur. Des textiles anciens sont suspendus au plafond, de longs canapés sont recouverts de coussins fabriqués à partir de tissus imprimés par Fortuny et sa peinture murale The Winter Garden (1915-années 1940) – masquée par des meubles durant des années – est resplendissante. L’espace atelier du deuxième étage explore les innovations de Fortuny en matière de photographie, d’impression et de scénographie. Des livres sont ouverts sur le bureau dans sa bibliothèque : albums de photos, feuilles pressées et croquis anatomiques, tous étiquetés à la main avec le plus grand soin.

Les musées municipaux de Venise ont fait appel au metteur en scène d’opéra et scénographe Pier Luigi Pizzi pour créer une nouvelle exposition qui redonne vie à la collection négligée de Fortuny, dont 70% des pièces n’avaient jamais été montrés auparavant. Photo: Massimo Listri

UN NOUVEL ESPACE D’EXPOSITION TEMPORAIRE AU REZ-DE-CHAUSSÉE, INAUGURÉ AVEC QUATORZE ŒUVRES CONTEMPORAINES

Vue du Museo Fortuny. Photo : Massimo Listri

Le Museo Fortuny dispose également d’un nouvel espace d’exposition temporaire au rez-de-chaussée, inauguré avec quatorze œuvres contemporaines données aux musées municipaux de Venise par la collection Giuseppe Panza di Biumo en 2015. « Nous ne voulions pas faire de l’ombre à Fortuny, explique Gabriella Belli, mais nous avons saisi l’occasion de mettre en valeur ce petit trésor ». Grâce à cet écrin exquisément restauré, l’œuvre de Fortuny va enfin pouvoir être appréciée à sa juste valeur.