Actus
Musées et Institutions

Une oeuvre du Belge George Morren entre au musée d'Orsay

Le musée d’Orsay a acquis, début décembre, un tableau du peintre pointilliste George Morren, le premier à entrer dans ses collections.

George Morren, A l’harmonie (Jardin public) 1891, huile sur toile, 49,8 x 100,1 cm. © musée d’Orsay, Patrice Schmidt

Le musée d’Orsay a réalisé l’acquisition, début décembre, d’un tableau du peintre pointilliste George Morren, le premier à entrer dans ses collections. Ce peintre, sculpteur et créateur d’objets d’art appliqué dans l’esprit Art nouveau est originaire d’Anvers, en Belgique, où il a reçu les leçons de l’artiste Émile Claus, ami de ses parents. En 1887, il découvre les tableaux de Seurat lors d’une exposition à Bruxelles.

Installé ensuite à Paris, il fréquente les ateliers d’Eugène Carrière ou de Pierre Puvis de Chavannes, avant de subir l’influence de Renoir. Au début des années 1890, il intègre le cercle des peintres belges divisionnistes où figurent Henry van de Velde ou Théo Van Rysselberghe. Le tableau acquis par le musée parisien, À l’harmonie (Jardin public), date de 1891 et rappelle les leçons des nabis. Il sera présenté au cinquième étage aux côtés de Signac et de Seurat dès le début de l’année 2020.