Actus
Musées et Institutions

Jean-Michel Wilmotte choisi pour dessiner le Grand Palais éphémère

L’architecte Jean-Michel Wilmotte a été choisi pour concevoir le pavillon qui accueillera les événements du Grand Palais pendant sa fermeture pour travaux, de la fin de l’année 2020 jusqu’au Jeux Olympiques de 2024.

L’architecte Jean-Michel Wilmotte a été choisi pour concevoir le pavillon qui accueillera les événements du Grand Palais pendant sa fermeture pour travaux, de la fin de l’année 2020 jusqu’au Jeux Olympiques de 2024. Selon les informations du Parisien, ce Grand Palais éphémère offrira, le long de l’École militaire sur le Champ-de-Mars, un espace de 10 000 m2 dans une structure de bois, le revêtement extérieur étant réalisé en polycarbonate gris transparent. Placé sous la responsabilité du concessionnaire GL Events, le projet bénéficiera d’un budget de 40 millions d’euros pour la construction, l’entretien, la gestion du site et son démontage. « Il sera entièrement couvert par les retombées financières des grands événements (saut Hermès, présentation Chanel, la Fiac, Paris Photo…) qui se tiendront ici. Et il aura la participation de Paris 2024 », a déclaré au Parisien Chris Dercon, directeur depuis janvier de la RMN-Grand Palais. « On voulait faire un bâtiment éphémère qui marquera les esprits. Une empreinte symbolique du Grand Palais est présente sans que nous ayons essayé de faire un “petit Grand Palais”. On retrouvera le principe de voûtes. On aura du bois à l’intérieur qui donnera l’impression d’être dans un écrin », a révélé Jean-Michel Wilmotte.

Vue d’artiste du Grand Palais éphémère dessiné par l’architecte Jean-Michel Wilmotte. © Wilmotte & Associés Architectes