Actus
Actualités

Après les attentats, la reconstruction s'organise au Sri Lanka

Dégâts après l’attentat à l’église Saint-Antoine de Colombo, au Sri-Lanka. © ISHARA S. KODIKARA/AFP/Getty Images

Le ministre sri-lankais de la Culture, Sajith Premadasa, s’est engagé à reconstruire l’église catholique Saint-Antoine de Colombo, en partie détruite lors des attentats à la bombe du 21 avril, dimanche de Pâques. Au moins 320 personnes sont mortes et 500 ont été blessées dans une série d’attaques coordonnées qui a visé des églises et des hôtels de luxe dans le pays. Ces attentats ont été revendiqués hier par l’État islamique.

Selon la presse locale, la reconstruction de l’église Saint-Antoine sera placée par le gouvernement sous la direction du cardinal Ranjith, archevêque de Colombo. Les Chevaliers de Colomb, une organisation catholique basée dans le Connecticut, a promis un don de 100 000 dollars. Plusieurs campagnes de levées de fonds ont été lancées grâce à des initiatives indépendantes. « Nous essayons de collecter 600 000 livres pour aider les victimes des attaques terroristes et la restauration des églises touchées, explique Jake Margrain, qui a lancé une campagne. Notre-Dame de Paris a réussi à lever 600 millions [d’euros] en 24 heures ». Les églises Saint-Sébastien de Negombo et de Sion, à Batticaloa, ont aussi été endommagées.

Appeared in The Art Newspaper Digital, The Art Newspaper